Breadcrumb

16 ! Tous, des experts dans leurs différents domaines. Ils sont venus de différents horizons, avec différents styles et différentes expériences. Cette année encore, après un processus rigoureux  de sélection au niveau mondial, les Journées européennes du développement ont connu la participation de 16 jeunes leaders ayant des connaissances pointues sur les questions de développement international et se  sont engagés pour contribuer à l’atteinte des objectifs de l’agenda 2030.


Ils sont venus du Ghana, du Bangladesh, du Nepal, de la Mongolie, du Maroc, du Nigéria, du Peru, de l’Afrique du Sud, des Philippines, de la Gambie, du Botswana, de la Zambie, de la Colombie et de la République Tchèque.  Au regard de leur connaissance des sujets et de leur expertise dans les différentes thématiques abordées au cours des Journées européennes du développement 2017, ces jeunes leaders ont pris part à différents panels de haut niveau ainsi que des laboratoires de réflexion.

Ils ont été impliqués dans les débats liés à divers sujets entre autres  : l’autonomisation des jeunes et la planification familiale, le rôle des petites entreprises dans l’atteinte des objectifs de développement durable,   la croissance inclusive et la lutte contre les inégalités, les marchés inclusifs et les instruments de financement innovant, les possibilités d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques dans les villes, l’économie digitale, la coopération sud-sud, les énergies renouvelables en Afrique, la contribution de la paix à l’atteinte de l’agenda 2030, les mécanismes d’intervention en faveur des femmes dans les Etats fragiles, notamment en période de crise, la promotion de l’emploi des jeunes à travers l’agrobusiness en Afrique, le renforcement du partenariat public-privé pour la création d’emploi, le consensus politique et la reconstruction des Etats post-crise, l’autonomisation économique des femmes, la réduction des inégalités dans le domaine de la santé grâce aux partenariats mondiaux, culture, jeunesse et entrepreneuriat, les causes profondes de l’immigration et le financement du développement etc. Bref, la participation de ces jeunes a été très remarquable, au regard de la qualité de leurs interventions et de la pertinence de leurs arguments. A titre illustratif, Chawapiwa Masole, Jeune Leader venue du Bostwana, a eu droit à un tonnerre d’applaudissement, lorsqu’elle a affirmé durant le panel de la cérémonie de clôture que : “Nous avons besoin de politiques axées sur les objectifs de développement durables, prenant en compte les populations ciblées”. De plus, elle a ajouté que le secteur privé devrait inclure les jeunes dans le développement de modèles commerciaux durables. A l’instar de Chawapiwa, plusieurs autres jeunes ont brillamment défendu leur point de vue lors de ces journées européennes du développement. Au-delà de la conférence sur le développement, ….

10 jours de visite au cœur de Bruxelles…

Les jeunes leaders ont également mené plusieurs activités à savoir : visite de différentes structures et Institutions de l’union européenne, notamment la Direction Générale de la Coopération internationale et développement international (DEVCO), Phrenos ; rencontre avec des personnalités de haut niveau à l’instar de Monsieur Neven Mimica, Commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement, madame Amina Mohammed, Secrétaire Générale adjointe des Nations Unies, atelier-médias, séminaire de presse etc. Hormis cela, les jeunes leaders ont également participé à un concert dédié au plaidoyer en faveur des Objectifs de développement durable (ODD), en présence de sa Majesté la Reine de Belgique. Le programme Young Leader a par ailleurs offert la possibilité aux jeunes de faire du réseautage avec d’autres organisations.

Processus de sélection…

Les 16 jeunes leaders ont été sélectionnés sur la base de leur expertise dans les questions liées au développement international. En effet, depuis l’année 2015, les Journées européennes du développement, à travers le programme Young Leader,  invitent les jeunes du monde entier à se joindre au débat sur la politique de développement et la coopération internationale. Chaque année, 16 jeunes leaders âgés de 21 à 26 ans sont choisis pour partager un panel avec des leaders mondiaux, parler de leurs expériences, présenter leurs idées et contribuer à façonner l’avenir du développement mondial. A ce jour, le programme compte au total la participation  de 47 jeunes leaders dont 27 femmes et 20 hommes, provenant de 35 pays différents.

Reply

Your email will not be disclosed